vendredi 20 août 2010

VELO QUEBEC | Protection des cyclistes et des piétons: Vélo Québec demande le retrait du virage à droite au feu rouge

VELO QUEBEC | Protection des cyclistes et des piétons: Vélo Québec demande le retrait du virage à droite au feu rouge

5 commentaires:

piedssurterre a dit…

Edifiant. J'ignore si au Québec les aménagements cyclables sont nombreux, mais le peu de route que nous avons tenté de faire lors de notre petit périple nous a enseigné qu'en France, à vélo ou à pied, on est réellement en danger, à la merci des autos qui ignorent superbement le code de la route dès qu'un véhicule à deux roues et silencieux circule sur la chaussée. C'est pas demain que je partirai sur les routes avec mes gosses dans des pays non civilisés sans pistes cyclables !


code consta

É. a dit…

Écoute, Frankie. Je suis un patriote. J'aime le peuple québécois d'amour et je ne renierai jamais mon attachement à notre projet national.

Cependant, je dois le dire, au volant, les Québécois forment un peuple de morons. Je persiste, je signe, un peuple de morons, oui.

Quand je suis rentré en France après des mois en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique, j'ai été frappé de la moronnerie des Français par rapport aux vélos. Eh bien sache que l'écart est aussi grand sinon plus entre le chauffard québécois et le français. Les premiers mois de mon voyage, le long de la Loire, je bénissais chaque instant la bonté et la civilité des conducteurs Français. C'est dire comme le contraste était saisissant.

Non, dit simplement, nonobstant les lois, qui elles sont censées protéger tout le monde, au Québec, les piétons et les cyclistes (bref tous ceux qui ne sucent pas la petite pompe de Rockefeller) n'ont carrément pas leur place sous le soleil. Les piétons sont happés sur les trottoirs, dans les abribus, sur les pelouses… Les cyclistes écrabouillés en pleine piste cyclable (ça m'est arrivé !), aplatis par des autobus, battus et incarcérés par les policiers sous de faux prétextes débilissîmes…

La Route Verte est un accomplissement miraculeux et permet de sillonner le Québec d'un bout à l'autre à vélo. Mais je ne conseille à aucun Européen de s'aventurer en dehors de ces zones protégées avec des bambins dans la cohorte. Tant que les mentalités n'auront pas changé, le proto-pays des francophones d'Amérique restera la chasse gardée non-officielle des moto-morons.

piedssurterre a dit…

Je prends bien note de ces informations précieuses...
On nous a parlé d'une piste incroyable le long du Danube, en as tu entendu parler ? Peut-être l'as tu faite ? Ca nous tente bien d'aller pédaler ailleurs l'année prochaine...

É. a dit…

La piste incroyable commence aux alentours de Basel et s'arrête Bratislawa. Ensuite, c'est encore plus chouette, mais il n'y a plus de piste cyclable, ou presque. De petits tronçons en Hongrie. Deux ou trois panneaux en Roumanie… Mais ouf ! Quel voyage !

J'ai fait une boucle Languedoc - Mer Noire - Mer Baltique - Mer du Nord- Languedoc, l'an passé.

:0)

piedssurterre a dit…

:0)
Faut qu'on s'entraîne encore un peu, mais l'idée fait son chemin...